Nouvelle-Aquitaine : tour d'horizon

Côte landaise, Lacanau

La Côte d'Argent

Grâce à l’essor économique de la région, à son climat et à la mode des bains de mer popularisée par l'Impératrice Eugénie à Biarritz, les grandes familles vont y établir leur lieu de villégiature dès le XIXème siècle. De Soulac-sur-Mer à Anglet, cette immense portion du littoral atlantique a été baptisée Côte d'Argent en 1907 et son aménagement touristique s'est déployé au cours des années 1960-70. Cette côte rectiligne et sablonneuse fait de bonheur des surfeurs. Elle est bordée par la forêt des Landes et abrite de nombreux lacs et étangs (Biscarosse, Lacanau, Cazaux...).

Bassin d'Arcachon

Le bassin d'Arcachon

Une terre d'inspiration pour de nombreux artistes
Situé au coeurs des Landes de Gascogne, et façonné par la pêche et l’ostréiculture, le Bassin d’Arcachon a su garder son authenticité au gré des vents et des marées. Son microclimat fait le bonheur de ses habitants et de ses visiteurs, qui peuvent profiter pleinement de ses paysages et de sa culture gasconne. Le Bassin a su enrichir son patrimoine naturel et culturel grâce à sa proximité avec la ville de Bordeaux et la région des Landes. Bon nombre d'écrivains et d'artistes y ont séjourné : François Mauriac, Jean Cocteau, Jean Anouilh, André Maurois, Marcel Aymé, José Maria de Hérédia.

Dune du Pilat

La dune du Pilat

La dune du Pilat est située à l’entrée du bassin d’Arcachon sur la commune de La Teste de Buch, en Gironde.
Appartenant aux dunes côtières d’Aquitaine, elle est à ce jour, la seule dune toujours en mouvement de ce système. Entre océan et forêt, elle se déplace de 1 à 5 m par an vers l’est sous l’influence des vents dominants et des marées. Ainsi, elle recouvre peu à peu le massif forestier attenant. Constituée d’environ 60 millions de m3 de sable, la dune du Pilat mesure 100 à 115 m de haut selon les années.

Futuroscope

Le Futuroscope

Classé deuxième parc de loisirs français avec une fréquentation annuelle de 1.830 million de visiteurs, d'orientation technologique, scientifique, futuriste et ludique avec des attractions mélangeant approches sensorielles et projections d'images.

Citadelle de Blaye

La citadelle de Blaye

Imposante et majestueuse, la citadelle de Blaye est aujourd’hui, grâce à Vauban, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Marquée par l’histoire de France et par des personnages illustres, elle vous invite à découvrir de magnifiques panoramas sur le plus vaste estuaire d’Europe, la Gironde.

Lascaux II

Lascaux II

Classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité depuis 1979
En pénétrant dans la grotte de Lascaux II, le fac-similé de la célèbre grotte préhistorique située à Montignac près de Sarlat, difficile de ne pas penser à ces quatre garçons qui, le 12 septembre 1940, découvrirent tout à fait par hasard la cavité originale à 200 m de là. De 1948 à 1963, un million de visiteurs se succèdent. Cette affluence rompt l’équilibre naturel de la cavité et on voit apparaître, en 1955, les premiers indices de dégradation des peintures : sur les parois, des algues et des bactéries appelées "maladie verte" ainsi que de la calcite, "maladie blanche" qui est une recristallisationde la paroi rocheuse. Les recherches démontrent que ces dégradations avaient essentiellement pour origine l’exploitation intensive du site.
Depuis 1983, prouesse technologique et rigueur scientifique ont permis de recréer sur la même colline, l’atmosphère du plus célèbre sanctuaire paléolithique mondial en présentant la salle des taureaux et le Diverticule Axial, représentant plus de 90 % des peintures de l'original.

train de la Rhune

Le train de la Rhune

Sur la commune de Sare, à environ 10 kilomètres de Saint-Jean-de-Luz, cet authentique train à crémaillère de collection datant de 1924 vous amène en 35 minutes, à 905 mètres d'altitude, sur le sommet mythique du Pays basque ! La Rhune offre une panorama exceptionnel à 360° sur la côte atlantique française et espagnole ainsi que la chaîne des Pyrénées.

Bateliers arcachonnais

Les Bateliers Arcachonnais

Depuis sa création en 1954, l'Union des Bateliers Arcachonnais est un véritable guide au coeur du Bassin d'Arcachon. Avec une flotille de 39 bateaux, les bateliers offrent les meilleures garanties de confort et de sécurité. Du delta de La Leyre aux portes de l'océan, visites et traversées dans des conditions idéales, à travers un décor somptueux.

Brantôme

Brantôme-en-Périgord (Dordogne)

La Venise du Périgord
Au cœur de la verdoyante et fraîche vallée de la Dronne, le bourg de Brantôme est entouré par la rivière qui forme une ile, avec au pied de la falaise, les batiments de l'abbaye.
Edifié au XIème siècle, il s'agit du plus ancien des clochers romans limousins à gâbles. Fondée en 769 par Charlemagne, l'abbaye bénédictine de Brantôme reçoit les reliques de Saint Sicaire et devient un lieu de pélerinage très fréquenté. Saccagée par les normands et reconstruite au XIème siècle par l'abbé Guillaume, elle eut au XVème siècle comme abbé Pierre de Mareuil qui construisit de nouveaux batiments, puis son neveu Pierre de Bourdeille, qui fit d'autres transformations avant une restauration totale au XIXème. Se visitent également l'église abbatiale, les batiments conventuels et le musée Fernand Desmoulin, consacré à cet artiste du XIXème siècle.

Collonges

Collonges-la-Rouge (Corrèze)

Labellisé parmi "Les Plus Beaux Villages de France"
Construit sur la faille géologique de Meyssac, Collonges-la-Rouge doit son nom à son grès rouge qui le rend si atypique. Le mystère de cette couleur réside dans sa composition avec plus de 2 % d'oxyde de fer.
Ce rubis architectural situé dans son écrin de verdure vallonné, entre châtaigniers et noyers, est un lieu propice à la randonnée, étant aussi une étape secondaire sur la voie de Rocamadour, pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle.
Grâce à son statut de ville franche de la Vicomté de Turenne, Collonges-la-Rouge disposait de nombreux privilèges. Son vin réputé dans toute la France, fût une des sources de richesse des Collongeois qui firent construire maisons, castels et hôtels particuliers aux détails architecturaux nombreux où l'attention est requise pour observer les trésors du village.

Rocamadour

Rocamadour (Dordogne)

La cité sacrée est agrippée à la falaise dans une superposition de maisons et de chapelles. Du château qui couronne cette audacieuse construction se dessine un à-pic de quelques 150 mètres au fond duquel serpente le ruisseau de l’Alzou. Sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, la basilique Saint-Sauveur et la crypte Saint-Amadour, classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, s’offrent aux visiteurs une fois gravies les 216 marches de l’escalier des pèlerins. La chapelle miraculeuse, l’une des sept autres chapelles bâties au creux du rocher, abrite son joyau, la Vierge Noire vénérée depuis plus d’un millénaire.
Tout autour de Rocamadour, s’étend le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, un environnement naturel exceptionnel où se marient causse rocailleux et vallées verdoyantes, gorges, sources et résurgences vert émeraude, bois de petits chênes et dolmens, ou encore vieux moulins et petits ponts. A quelques pas de là, la Vallée de la Dordogne.

Domme

Domme (Dordogne)

Bastide en plein coeur du Périgord Noir.
C’est vers 1281 que le roi Philippe III dit « le hardi » décide de créer une bastide sur « la barre », cette falaise qui domine la rivière Dordogne de plus de 150 mètres. La bastide fut construite selon les « normes » c’est-à-dire un plan régulier, des rues se coupant à angle droit, des places carrées, une halle etc.… Au travers des restaurations, cette bastide a survécu et témoigne encore de nos jours, de la richesse de son passé. 
Même si l’époque préhistorique a laissé de nombreuses traces, c’est surtout au Moyen Age que Domme a connu ses heures les plus passionnantes. Les divers épisodes de la guerre de Cent ans sont encore lisibles entre les pierres jaunes et usées et Domme n’aurait jamais été construite sur une si haute falaise si les menaces ennemies n’avaient pas été si nombreuses. 
Les plus imposants vestiges de cet aspect militaire font de la bastide de Domme un site remarquable. En effet, les remparts qui ceinturent le village et les différentes portes qui en permettaient l’accès, sont encore largement présents dans un extraordinaire état de conservation. Le plus impressionnant est sans nul doute la Porte des Tours, qui démontre à quel point le roi voulait dérouter les éventuels assaillants en imposant des contraintes esthétiques aux bâtisseurs des fortifications.

Saint-Emilion

Saint-Emilion (Gironde)

La cité médiévale (et sa « juridiction ») est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco depuis 1999. 
La pierre dorée de ses vieilles maisons contribue à l'atmosphère chaleureuse de cette petite cité du Bordelais, qui donne son nom à de prestigieux vins rouges issus des vignobles environnants. Bâtie sur deux collines qui s'infléchissent en fer à cheval, au flanc d'un plateau calcaire couvert de vignobles à perte de vue, la ville offre le spectacle d'une harmonieuse élégance de coloris, alliant le gris doré des murs et le rose des toits en tuiles creuses. Cette vieille cité médiévale cernée de remparts respire la prospérité, avec son vignoble mais aussi ses monuments originaux comme son église creusée dans la roche, et par le charme de ses ruelles et de ses petites places ombragées où il fait bon flâner.

Sorde-l'Abbaye

Sorde-l'Abbaye (Landes)

Sorde l'Abbaye, situé en bordure du Gave d'Oloron, abrite un patrimoine remarquable. Il est une étape reconnue sur les chemins de pèlerinage vers St-Jacques-de-Compostelle, itinéraire culturel européen inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO.
Les nombreux vestiges, remontant à des époques différentes, attestent d'une présence humaine sur le site depuis la Préhistoire. Le patrimoine architectural constitue la principale richesse du village (maison des abbés, monastère, église).
La commune est également une étape reconnue sur les chemins de St Jacques de Compostelle, comme en atteste l'ancien hôpital des pèlerins datant du XIème siècle.
Enfin, la topographie des lieux permet d'avoir un point de vue imprenable sur la vallée du Gave d'Oloron et la chaîne des Pyrénées.

Rocher de la Vierge

Le rocher de la Vierge à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques)

C'est une curiosité naturelle touristique surplombée par une statue de la Vierge. Monument emblématique de la ville, on peut admirer du haut de ce rocher toute la bie de Biarritz, sa grande plage et la côte basque jusqu'aux Pyrénées.

La dune du Pilat dans tous ses états

Pendant deux minutes et 32 secondes, Midi Prod propose des images à couper le souffle, filmées avec un drone, à hauteur d'hommes, et même par des timelapses étonnants montrant la course des nuages au dessus de la Dune. Le panorama est complet : depuis la flore et la faune de la Dune jusqu'aux jambes des visiteurs en passant par des vues du ciel extraordinaires.

LASCAUX IV

Ouvert depuis le 15 décembre 2016.
L’intégralité de la grotte de Lascaux IV constitue l’élément essentiel du Centre International de l’Art Pariétal à Montignac. L'équipement est centré sur la reproduction intégrale de la grotte de Lascaux et sur l'utilisation des nouvelles technologies de l'image et du virtuel au service de la médiation.
Quatre dispositifs scénographiques différents sont prévus dans ce nouvel espace culturel : "la maquette" est le premier de ces dispositifs, "l'atelier des artistes de Lascaux" invite le visiteur à participer aux activités et à créer différents styles d'oeuvres d'art ; "Protéger Lascaux" explique au visiteur comment la grotte a survécu aux aléas du temps ; et enfin "Découvrir Lascaux" propose d’en savoir plus sur les objets trouvés à Lascaux et ce qu’ils peuvent nous apprendre.

La Cité du Vin

La Cité du Vin à Bordeaux

  • Inaugurée le 31 mai 2016, la Cité du Vin est un équipement culturel unique au monde, situé au cœur d’une architecture évocatrice. Elle donne à voir le vin autrement, à travers le monde, à travers les âges, dans toutes les cultures et toutes les civilisations.

Chiffres clés de la Nouvelle-Aquitaine

    12 départements : Charente (16), Charente-Maritime (17), Corrèze (19), Creuse (23), Dordogne (24), Gironde (33), Landes (40), Lot-et-Garonne (47), Pyrénées Atlantiques (64), Deux Sèvres (79), Vienne (86), Haute Vienne (87).
  • Habitants : 5,8 millions d'habitants
  • Superficie : 84 100 km2
  • Littoral : 720 km de côtes
  • Forêts : 2,8 millions d'ha
  • 1ère région agricole de France
  • Ports : 4 ports de commerce
  • Aéroports : 10
  • Réseau TER : 3000 km
  • Gares : 315
  • Touristes : 27 millions
  • Monuments historiques : 6 000
  • Dépenses touristiques : 12 milliards d'euros
  • Emplois touristiques : + de 85 000
  • Centres de formation (CFA) : 115
  • Lycées publics et privés : 296
  • Pôles universitaires : 6
  • Ecoles supérieures : 18